Planif 49

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Informations Les infections sexuellement transmissibles
This site

Les infections sexuellement transmissibles - Candidose ou Mycose génitale

Index de l'article
Les infections sexuellement transmissibles
Dépistage des IST
Traitement des IST
La prévention des IST
Hépatite B
Herpes
Candidose ou Mycose génitale
Syphilis
Chlamydiose
Gonococcie ou blennorragie
Condylomes
Phtiriase du pubis
Trichomonase
Mycoplasme
VIH
Toutes les pages
CANDIDOSE OU MYCOSE GENITALE

Germe pathogène
Infection due à une levure (champignon), le plus souvent Candida albicans.

Mode de transmission
La contamination est essentiellement sexuelle pour l'homme.

Chez la femme, il s'agit rarement d'une IST, car les candidoses peuvent apparaître spontanément, favorisées par divers facteurs, dont la grossesse, le diabète, la prise d'antibiotiques, la chaleur, l'humidité (entretenue par les serviettes périodiques et les tampons) ou les maladies entraînant une baisse du système immunitaire.

Fréquence
Infection très fréquente chez les femmes.

Symptômes

  • chez l'homme : on observe une balanite : petites lésions rouges au niveau du gland, avec prurit et brûlures.
  • chez la femme, prurit et brûlures vulvaires associés à des pertes vaginales plus ou moins abondantes, épaisse ("cailloteuses") et blanches.

Risque
Elle peut récidiver et être source d'inconfort important.

Traitement
Le plus souvent, le traitement est local : crème et/ou ovule à mettre au fond du vagin associé à un savon à PH alcalin (sup à 7) ou neutre pour la toilette vulvaire.

Possibilité de traitement par la bouche.

Traitement du partenaire non systématique, à évoquer avec votre médecin.